Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/01/2011

ADMISSION A LA "FEDERATION DES SITES CLUNISIENS"

rosace de cluny.jpg

Saint Georges, intègre le réseau des Itinéraires Culturels du Conseil de l'Europe

 

Notre association avait posé sa candidature pour être admise au sein de la Fédération des Sites Clunisiens, Grand Itinéraire Culturel du Conseil de l'Europe. Elle vient d'être acceptée par le Comité Directeur. Aprés quelques mois d'attente, au cours desquels, une enqête de validation historique, s'est déroulée. Nous sommes heureux de voir reconnu le travail effectué par nos membres depuis la création de notre association pour promouvoir l'Histoire et le Patrimoine de Saint Georges les Bains - Saint Marcel de Crussol.

La Fédération des Sites Clunisiens a été fondée en 1994. Son but est de tisser des liens entre les sites, les fédérer, valoriser leur patrimoine clunisien et encourager leurs initiatives par des actions scientifiques, pédagogiques, culturelles et touristiques.

Tous les membres de cette fédération se mobilisent au service de ces orientations, avec l'aide d'un comité de parrainage internationnal, qui réunit chercheurs, archéologues et historiens.

Les sites clunisiens, dont Saint Georges les Bains fait maintenant partie, à travers notre association, s'ordonnent en itinéraires interrégionnaux et internationnaux. Ainsi, un nouveau réseau culturel et touristique se mêt en place à travers l'Europe, renouant avec l'idée directrice des moines de Cluny.

Précédent cet évènement, en 2010, année internationnale Cluny, notre association avait célébré l'anniversaire de Cluny ( voir rubrique actualités) par une serie de manifestations. Il faut se souvenir que Cluny fut au départ, un centre de réforme monastique, qui, au fil du temps, adopte l'option de régénérer le monde, en donnant une orientation aux rapports sociaux. Celà leur fut possible car bon nombres des abbés de Cluny étaient conseillers des "grands" de l'époque.

Ainsi Cluny compte au début du XII° siècle, plus de 1400 "lieux clunisiens", dans tous les pays de l'Europe de l'ouest : Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie, Portugal, Royaume-Uni, Suisse. Ce fabuleux rayonnement est symbolisé par la construction à Cluny, au XI° et XII° siècle de la plus grande église abbatiale de tous les temps. La cathédrale longue de 180 mètres, ne fut détronée que plus tard par la basilique de Saint Pierre de Rome.

Les commentaires sont fermés.