Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/11/2011

MUSEE DE VALENCE (26000)

RESUME DE LA LETTRE D'INFORMATION D'OCTOBRE A DECEMBRE 2011

Résumé des articles de Dorothée Deyries-Henry (conservateur adjoint du musée), Claire Biedon (chargée de communication), Hélène Moulin-Stanislas (conservateur, directrice du musée).

Réouverture prévue aprés travaux : 2013

Restaurations en cours.

1-Quatres peintures de la vie du Christ (Mécénat BNP-Paribas).

Ces peintures sont d'origine inconnue. Elles ont subit des restaurations anciennes (charnière XIX°-XX° siècle). Elles comprènent 4 éléments (scènes de la vie du Christ):

           Jésus tenté par le diable et servi par les anges,

           Jésus et la Samaritaine,

           La première multiplication des pains,

           La pêche miraculeuse.

Ces toiles seront placées dans une salle consacrée à "l'invention du paysage"

2-Campagne de restauration 2011 (92 objets)

           Lapidaires d'époques antique, médiévale et moderne.

           Quatre oeuvres en plâtre (maquette du pont sur le Rhône et chapiteaux)

Cette maquette est composée de 9 éléments séparés (deux culées, trois piles et quatre tabliers). Cette oeuvre date probablement de 1905. Il sera exposé dans l'espace thématique : Rhône et belvédère.

            Deux dolia monumentaux en terre cuite.

Ceux-ci ont séjourné en extérieur, dans la cour du musée, jusqu'en 1924, puis stockés dans une serre. Ils seront exposés à partir de 2013, dans la salle consacrée à Valence Antique.

3-Acquisitions 2010-11

             Oeuvres de Sophie Calle (Pôle Nord - 2009)

Ces oeuvres ont été composées par l'artiste lors de son voyage au Pôle Nord en 2008.

              Hubert Robert

Le Prétoire et la flagellation (entre 1764 et 1765).Sanguine sur papier vergé filigrané (22,3 x 31,7)

               Plan de Valence des années 1780. Dessin à l'encre brune, rouge et lavis

Avec nom des rues, position de l'enceinte aujourd'hui détruite, l'évêché et la cathédrale, la citadelle, les églises et couvents (en particulier ceux de la basse ville), les premières plantations du Champ de Mars, la fabrique d'indiennes de M. Fayolle et de nombreuses maisons avec le nom des propriétaires.

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.